Ce qui nous tient le plus à cœur ce sont nos artisans, ce sont eux qui font vivre Flowrette et qui nous permettent de vous proposer des produits authentiques et durables. Ils sont les acteurs principaux de notre projet : Créer une entreprise qui a du sens et des valeurs. Régulièrement, nous vous présentons nos artisans qui nous permettent de vous proposer des produits de qualité fait avec passion.

Pourquoi choisir le métier de fleuriste ?

"Moi c'est Poppée, j'ai 33 ans et je suis de Paris. Je suis fleuriste depuis 10 ans, avant je faisais une formation d'infographiste et j'ai aussi fait une formation de décoration d'intérieur. Je trouvais que c'était un peu cloisonné. Forcément je voulais faire un métier d'art mais qui soit aussi à l'extérieur en rapport avec la nature, donc le métier de fleuristeme collait parfaitement.


C'est un ami qui travaillait chez Flowrette et qui m'a présenté à Elodie, on s'est bien entendu et elle aimé ma façon de travailler, depuis je travaillez chez Flowrette en tant que fleuriste."



artisan-fleuriste-poppee

Qu'est-ce que tu aimes dans le métier de fleuriste chez Flowrette ?

J'aime le fait que les gens reçoivent un objet que j'ai fait de mes propres mains et qui du coup feront plaisir à une personne.

Ce que j'aime le plus chez Flowrette, c'est la cohésion d'équipe. Lors des périodes de fêtes ou les jours où il y a beaucoup de commandes tout l'équipe est complémentaire ce qui permet de travailler dans de bonnes conditions et de pouvoir accorder du temps à chaque commande que nous réalisons.

Tout marche ensemble et ça fait prendre conscience qu'on travaille dans une entreprise d'artisanat et c'est ça qui est interessant.

Flowrette m'a appris à faire des choses que je ne savais pas faire comme les accessoires en fleurs séchées et surtout se perfectionner dans la fleurs séchées et dansl'agencement des bouquets de fleurs séchées qui est complètement différent des bouquets de fleurs fraîches. 

bouquet-artisan-fleuriste-fleurs-sechees

Retrouvez également les portraits de d'autres artisans sur le journal.

Que recherchez-vous ?