A LA RENCONTRE DE PETER POTTER

Ce qui nous tient le plus à cœur ce sont nos artisans, ce sont eux qui font vivre Flowrette et qui nous permettent de vous proposer des produits authentiques et durables. Ils sont les acteurs principaux de notre projet : Créer une entreprise qui a du sens et des valeurs. Toute les deux semaines nous vous présentons nos artisans qui nous permettent de vous proposer des produits de qualité fait avec passion.


Qui estPeter Potter ?

Je suis Pierre-henri Fougy j'ai 50 ans. J'ai fait toute ma carrière pro dans la restauration, je suis cuisinier de formation. J'ai commencé ma carrière en apprentissage en Normandie dans un restaurant étoilé puis j'ai enchaîné les saisons en passant à tous les postes, Un an à Londres comme barman en discothèque puis j'ai travaillé à Paris pendant 10 ans pour finalement revenir en Normandie pour ouvrir un restaurant, qui s'appelait " l'atelier"... un signe peut être ? Et puis un jour j'ai eu un coup de foudre en regardant des vidéos sur de grands maîtres céramistes Coréens et ma vie a basculé. J'ai réalisé une formation de neuf mois pour passer un CAP de tourneur en céramique et dès le premier instant assis au tour j'ai su que j'étais à ma place.


Pourquoi cettePassion ?

J'ai choisi la poterie parce que outre le coup de foudre que j'ai pu avoir, la poterie force à être humble, on ne maîtrise pas tous les paramètres, mon rythme de travail est calé sur le rythme de ma terre. C'est elle qui décide du temps ! Du coup je ne cours plus après le temps comme tous le monde, j'ai fait un pas de côté par rapport à la société.

J'aime la sobriété et que la forme et la fonction s'accordent en toute simplicité. J'aime l'unité et la répétition, le travail en série et les contrastes tranchés entre couleurs chaudes et froides.

La céramique et la poterie sont deux savoir faire très différents. Faire de la céramique c'est l'action de cuire de la terre, un fabricant de brique est un céramistes.
Un potier, lui, fabrique des objets utilitaires. Il fabriquait les pots dans lesquels étaient entreposés les réserves de nourriture, d'où l'origine du nom pot/potier.


Un savoir faireAncestral

Je défend l'artisanat d'art et il me passionne car être artisan d'art c'est recevoir un savoir ancestrale sur un travail de création manuelle. On est détenteur d'un petit morceau de patrimoine et on doit pousser ce savoir que l'on nous a transmis jusqu'à l'excellence pour pouvoir ensuite le transmettre et le faire connaître.

Travailler en collaboration avec Flowrette me permet de m'améliorer au quotidien, de devenir plus professionnel, de structurer mon travail et d'également commencer à envisager toutes mes créations comme un vrai travail de marque. Le bébé potier grandi grâce aux idées d'Élodie auxquelles j'essaye de donner vie.

Retrouvez également les portraits de d'autres artisans sur le blog. Par exemple, découvrez l'univers de Pauline notre artisan aux doigts de fée.

Que recherchez-vous ?